ActuPrison #2 – De nouvelles prisons « humaines »…


Une nouvelle prison en Belgique

Début novembre, la prison de Marche-en-Famenne en Belgique a ouvert ses portes (enfin, les a fermées…). Car en Belgique le Masterplan est en marche(-en-Famenne, ahah): il s’agit d’un plan stratégique pour diminuer la population carcérale grâce notamment à la construction de nouvelles prisons.  La Belgique compte donc diminuer la surpopulation carcérale sans diminuer la population carcérale (et vraisemblablement en l’augmentant, vu qu’il y aura plus de places disponibles).

 

La prison de Marche-en-Famenne

La prison de Marche-en-Famenne – couleur œuf

 

La prison de Marche compte accueillir 312 détenus (300 hommes, 12 femmes) dans un cadre « sécurisé et digne, avec une approche plus humaine » (dixit notre Premier ministre, Élio Di Rupo): cellules lumineuses décorées de couleurs vives et douches individuelles, ateliers pour 150 prisonniers, etc. (voir les photos sur mon Tumblr Mur-Mures). On n’entend plus que ça ces temps-ci: une approche « plus humaine », mais a-t-on la moindre idée de ce que signifie pour nous « plus humain » ? Est-ce que ça veut dire « plus propre », plus « confortable » ? Quelle place donnée au travail, aux activités, à la création, aux relations ? Soyons content: au moins, cette nouvelle prison nous permettra d’avoir un aperçu de ce que notre monde politique considère comme étant « humain ».

Bon, comme d’habitude il y a eu des menaces de grèves à cause d’un manque de personnel et des problèmes dans les procédures de sécurité. Mais il paraît que de nombreux agents ont fait la demande de travailler dans ces nouvelles prisons et qu’on commence à parler du risque d’un manque de personnel dans les anciennes prisons. Car comme souvent, les problèmes viennent de nos « solutions ».

Source: LeSoir.be

 

Une nouvelle prison en Belgique (2)

La presse nous apprend que la future nouvelle prison de Haren, près de Bruxelles, aura « des airs de camp de vacance »! ça donne envie, hein! Il y aura moins de longs couloirs et de barreaux, la prison sera construite (en 2015, aux dernières nouvelles) dans « un esprit village ». L’objectif est toujours ici de se doter de « prisons humaines », mais ça donne en même temps l’idée de ce que peut avoir de carcéral ce grand lieu de ségrégation moderne qu’est le « camp de vacances ».

 

La prison de Haren

La future prison de Haren, couleur choux-de-Bruxelles

 

 

Désuniformisation 

J’apprends que l’uniforme des détenus appartiendra bientôt au passé en Belgique (bon, faudra attendre 2 ans encore). C’est une application de la « loi de principe » concernant le statut juridique des détenus, qui date de 2005. En prison, il faut apprendre à être patient. Comme il se doit, les syndicats « craignent des problèmes en matière de sécurité ».

 

Prisonnier auto-peint, par Dolk

Tag réalisé par le street-artist Dolk pour une prison Norvégienne

 

Source: Dh.net 

 

Des prisons qui naissent, d’autres qui s’éteignent 

La Suède est confrontée à un grave problème : suite à la chute inquiétante de leur population carcérale ces dernières années, ce pays se trouve obligé de fermer quatre prisons et un centre de réhabilitation. La faute à une politique « libérale » (ce qui ne veut pas automatiquement dire « de droite », hein!) favorisant l’aide à la réinsertion sociale, la prévention de la récidive et l’allègement des peines pour les délits mineurs (dont ceux liés à la drogue et aux vols). Sans parler d’un certain soin apporté à la qualité de vie en prison.

Enfin, n’ayons crainte : la Belgique, de son côté, semble s’être mise à l’abri de ce genre de problème.

 

Liberté, justice

 

Source : BigBrowser.blog.lemonde.fr 

 

Print Friendly

Laissez un merveilleux commentaire !